Pliensbachien - (Domérien- Carixien)

Galerie photos (Domérien)

Galerie photos (Carixien)

Après avoir parcouru le Sinémurien et plus particulièrement le niveau supérieur plus connu dans notre région sous l'appellation "Lotharingien", il est naturel de se retrouver sur ces pages, cet étage étant dans le continuité du précédent. Il est rare de ne pas trouver ensemble ces deux étages mis en évidence au cours de travaux.

Un petit mot au sujet du Pliensbachien :

Il précède le Toarcien dans la partie supérieure du Lias. Il s'étend de 194 à 187 Ma.(Ages d'après S.G. Odin .1994). Les auteurs, A Foucault et JF Raoult() qui ont publié ce tableau des divisions stratigraphiques ( Dictionnaire de géologie), précisent qu'en fonction des connaissances, ces divisions ainsi que les chronologies qui leur correspondent, peuvent être l'objet de remaniements. En ce qui concerne le Pliensbachien, c'est particulièrement gratiné, voyez plutôt:

Si on lit la définition de cet étage:

"de Pliensbach, Wurtemberg, Allemagne (A.Oppel, 1858). Étage stratigraphique regroupant le Carixien et le Domérien mais souvent pris autrefois comme synonyme de l'actuel Carixien (ça commence!).

Si l'on se réfère à le définition du Carixien :

"de Charmouth, Dorset , G-B (WD Lang, 1913). Sous-étage du Pliensbachien (ce qui n'est pas forcément idiot, au vu du paragraphe précédent...)

On cherche Charmouthien, berceau du Carixien :

"de Charmouth, Dorset (A. de Lapparent, 1883). Ancien étage regroupant le Carixien et le Domérien, actuellement remplacé par le Pliensbachien. (Logique !)

.Encore une petite précision, Carixien est tiré du nom latin de Charmouth, Carixia.

Pendant que nous y sommes, Domérien tire son nom de Monte Domaro, Italie (G.Bonarelli, 1894).

Les échantillons récoltés en surface ne sont pas d'excellente qualité, une face est presque toujours fortement érrodée.

La presque totalité des échantillons provient de la région Est. P.L. Maubeuge qui avait dressé les tracés géologiques de la carte de Nancy précise qu'il y a errosion d'une zone du Pliensbachien inférieur (Uptonia jamesoni, Tragophylloceras ibex et Acantopleuroceras sp). Cette zone est donc représentée par des échantillons provenant de Normandie afin de combler cette absence locale. (à ma connaissance bien sûr!).

Pour les genres les plus représentés dans cette zone, citons:

 

 
Pour le Carixien :
   
    Lytoceratidea
Liparocetatidea
Dactylioceratidea
 
 
Pour le Domérien : 
   
    Amaltheidea  

Ci-dessous, vous pourrez voir quelques curiosités façonnées par la nature , deux espèces qui n'avaient rien en commun, figées dans la pierre.

 
  Ces articles d'encrines se sont accumulés dans la loge d'habitation de cette Lytoceras La disparition du test en a permi la révélation
  Détails des articles
   
 
   
 

Les étoiles trouvées dans les labours, dans les carrières ou divers affleurements, ont donné lieu à de nombreux mythes et légendes avec un zest de religion par endroit (c'est encore solidement ancré!). "La coline inspirée"chère à Maurice Barrès en est un exemple typique... Je raconterai.

Ces étoiles sont simplement des articles (sections) d'une tige qui permettait à des animaux du groupe des Echinodermes de se fixer au fond marin.

  Extrait de "Fossiles" par Frank H.T. Rhodes, Herbert S. Zim et Paul R. Shaffer
   

Galerie photos (Domérien)

Galerie photos (Carixien)